21/03/2008

Coquelicot ( Papaver rhoeas)

 

 

Une plante dicotylédone de la famille des Papavéracées, ou pavots. Très abondant dans les champs, les bords de chemins ou les terrains vagues.

 

Il se distingue par sa couleur rouge et par le fait qu'il forme souvent de grands tapis colorés visibles de très loin et qui ont souvent inspiré les peintres impressionnistes ( Monet ).

Le coquelicot est une plante herbacée annuelle d'apparence fragile, à l'image de sa tige peu ramifiée, très fine et velue ,riche en vaisseaux lacticifères, qui se débrouille pourtant pour dépasser dans les champs les herbes et les céréales parmi lesquelles elle pousse.

les pétales sont au nombre de 4

Comme tous les pavots, le coquelicot a des effets narcotiques .

On utilise ses pétales séchés (Flos papaveris rhoeas),  récoltés juste avant leur épanouissement, ils sont cueillis à la main par beau temps au alentours de midi .

On les fait sécher en couches minces, à l'ombre, en les aérant de temps en temps, ou en séchoir à une température ne dépassant pas 35 °. Une fois secs les pétales sont conservés dans l'obscurité dans des étuis fermés.

 

Ils contiennent des traces d'alcaloïdes : rhoeadine,rhoeagénine et rhoéarubine, ainsi qu'un pigment anthocyanique rouge.

la médecine populaire les emploie comme sédatifs,contre l'enrouement et la toux irritante.

Infusion, deux cuillères à café par tasse d'eau bouillante, laissez infuser 5 minutes

refroidie, cette infusion en usage externe, soulage leseux irrités et adoucit les peaux sèches.

Les pétales ne sont pas toxiques

 Ses effets apaisants se font sentir sur l'adulte, mais surtout sur les jeunes enfants.

Les feuilles ou les pétales séchés sont aussi utilisés à la place du cannabis par certaines personnes.

Par ses propriétés émollientes, sédatives et béchiques, le coquelicot est un calmant de la toux et des irritations de la gorge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recette

Crème brûlée au coquelicots

 

22:34 Publié dans C, Classement alphabétique, Coquelicot, Sam | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coquelicot, papaver rhoeas | | |  Facebook |

Bourrache ( Borrago officinalis)

La bourrache , borrago, langue de boeuf.

La bourrache est une herbe annuelle à tige cylindrique, épaisse, dressée, hérissée de poils raides, de 20 à 80 cm de haut.

Toute la plante est recouverte de poils courts et fermes qui la rendent rude au toucher : c'est un des caractères de toute la famille des Borraginées.
Les fleurs sont disposées en une cyme recourbée en crosse.  La corolle possède cinq pétales égaux soudés à leur base.

La fleur est bleue, plus rarement rose ou blanche.

Elle est souvent cultivée surtout dans les jardins.

Les fleurs de bourrache et la plante se consomment à l'état frais.

Par son mucilage elle est adoucissante, émolliente et expectorante, donc utilisée dans les catarrhes des voies respiratoires, la gastrite, les inflammations des muqueuses.

L'huile de bourrache est une source d'acide gamma-linolénique (AGL), une substance qui fait partie de la famille des acides gras oméga-6.

bourrache

Molène, Bouillon blanc (Verbascum thapsus )

bouillon-blanc2le bouillon blanc ou Molène, cierge de notre dame, herbe de la saint fiacre.

cet plante est l'une des plus anciennes plantes médicinales au monde.

C'est une espèce commune à l'état sauvage  spontané, une grande plante pouvant atteindre 2 m. de hauteur. On en connait une centaine d'espèces.

Ses feuilles sont duveteuses et ses fleurs jaunes ont une odeur douce rappelant celle du miel.

Les fleurs sèchées serves de la célèbre tisane des "quatre fleurs".

Le bouillon-blanc (ou molène) est adoucissant calmant parfait contre les bronchites les rhumes l'asthme la toux, facilite l'expectoration et la transpiration.

Tisane: une poignée de fleurs sèches pour une tasse dans de l'eau bouillante pendant 10 minutes.
Filtrez sur du coton (poils irritants) puis buvez à raison de 4 tasses par jour.
Aucune conte-indication. Remède efficace et peu onéreux.

20/03/2008

Cumin ( Carum carvi )

Carum_carviLe carvi est une plante bisannuelle, de 50 à 75 cm de haut. Feuilles très divisées en lobes, linéaires. Petites fleurs blanches groupées en ombelles terminales , cultivée pour ses feuilles et surtout ses graines, utilisées pour leurs qualités aromatiques et médicinales. C'est une plante proche du fenouil, de l'anis et de l'aneth.

 

 

Propriétés :

  • stimulant
  • stomatique, carminatif, vermifuge, digestif (toutes parties de la plante), apéritif
  • rafraîchit l'haleine carvi

Histoire :

  • En Egypte : Dans un pot pour éloigner les esprits malfaisants des tombes
  • Dioscoride (médecin grec du I siècle) conseille aux jeunes filles anémiées de le mettre sur la peau pour avoir un joli teint
  • Au Moyen Age dans les philtres d'amour, pour se préserver de l'infidélité, et éloigner les sorcières.
    carvi1

22:57 Publié dans C, Classement alphabétique, Cumin ( Carum carvi ), Sam | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cumin, carum carvi | | |  Facebook |

Joubarbe des toits (Sempervivum tectorum )

sempervivum tectorum ou joubarbe des toits dont les fleurs sont rose pâle .
dyn003_small150_423_599_jpeg_2633867_3a0135c3f6055c75c359d87cca1dea71
plante basse en coussinets très denses. Ressemble à un artichaut de petite taille (2 à 8 cm).
Famille : Crassulacées
Origine : Europe
Période de floraison : été
Couleur des fleurs : rose
Exposition : soleil
Type de sol : rocailleux, ordinaire, léger
Acidité du sol : neutre
Humidité du sol : normal, sec
dyn003_original_434_255_pjpeg_2633867_6bfb207e556e940e5114ca4964d64652
 
Utilisation : pot, jardinière, rocaille, muret, bordure, couvre-sol
Hauteur : de 5 à 20 cm en fleur
Type de plante : plante grasse
Type de végétation : vivace
Type de feuillage : persistant
Rusticité : très rustique
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, division des touffes.
Le genre regroupe des vivaces dont les feuilles sont regroupées en rosettes. Les joubarbes sont idéales pour un muret ou une rocaille. Elle se contente de très peu de profondeur de sol, donc inutile de les planter dans un pot profond.
les feuilles contiennent des substances diurétiques et vulnéraires. Son utilisation est surtout réservé aux traitements des cors aux pieds.

dyn003_original_327_550_pjpeg_2633867_07851fb2a56b7e66dc9701aa1527a8d1

Il ne faut pas enlever cette plante vivace des toits ou des murs car elle préserve des maladies, des sorts, de la foudre, de l'incendie et assure une longue vie aux habitants (elle est d'ailleurs surnommée dans le Berry « meure jamais »).

propriété :

- Astringent
- Antispasmodique
- Hémostatique
- Diurétique

sempervivum_tectorum3Ne pas utiliser par voie interne, risque de vomissements.