Classement alphabétique - Page 9

  • Chiendent , Froment rampant ( Agropyrum repens) (Elytrigia repens)

    Imprimer

    Plante vivace de 0,40 à 1 mètre dont on utilise le rhizome. 
    infusion  de chiendent est diurétique, efficace contre les inflammations urinaires il a en outre la propriété de dissoudre les calculs biliaires, inflammation des voies digestives, lithiase biliaire, colique néphrétiques, cellulite.
    Et en usage externe : Eczéma. 
    décoction une poignée de racines coupées dans un litre d'eau faire bouillir 15 minutes ; boire à volonté.

    Le chiendent est considéré par les jardiniers comme une mauvaise herbe envahissante indésirable.

    chiendent 

     

     

     

     

     

  • Plantain majeur ( Plantago major )

    Imprimer

    Parties utilisées : parties aériennes fleuries.

    origine :  d'Eurasie,bisannuelles ou semi-vivaces ont colonisé le monde entier, s'installant volontiers sur les terrains incultes et même sur les pelouses.

    Indications : Traiter les inflammations des voies respiratoires, les inflammations des muqueuses de la bouche et du pharynx, les inflammations cutanées.

    Traiter les plaies, les irritations et les démangeaisons cutanées.

    Inflammation et infection des voies respiratoires (bronchite, sinusite, rhume, etc.)

    • Infusion. Infuser 1,5 g de parties aériennes séchées dans 150 ml d'eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Boire de deux à quatre tasses par jour.
    • Extrait fluide (1:1). Prendre 1,5 ml, de deux à quatre fois par jour.
    • Teinture (1:5). Prendre 7 ml, de deux à quatre fois par jour.

    Inflammations de la peau (piqûres d'insectes, coupures, éraflures, brûlures, etc.) et des muqueuses (bouche, pharynx)

    • Macération. Faire tremper 1,5 g de parties aériennes séchées dans 150 ml d'eau froide durant une à deux heures en remuant fréquemment. Filtrer et utiliser le liquide comme rince-bouche ou en gargarisme pour les inflammations de la bouche ou du pharynx. Appliquer en cataplasme sur les inflammations cutanées.
    • Feuilles fraîches. Les feuilles fraîches, grossièrement broyées et appliquées directement sur une piqûre d'insecte ou une blessure cutanée aideront à enrayer l'inflammation. Répéter au besoin.

    On connaît leurs propriétés médicinales depuis l'Antiquité grecque et leurs usages thérapeutiques sont répandus aussi bien en Orient qu'en Occident.

    • À hautes doses, le plantain peut avoir des effets laxatifs et hypotenseurs.
    • Certaines personnes peuvent avoir des réactions allergiques au plantain

    déconseillent aux femmes enceintes de prendre du plantain, car a un effet stimulant sur l'utérus

    plantain major

    Plantago_major1

     

     

     

     

  • Absinthe (Artemisiae Absinthium)

    Imprimer
    plante absinthe

     

    Altitude : jusqu'à 1600 m.

    Taille : de 30 à 100 cm

    Floraison : de juillet à août

    Cycle de vie : vivace

    Répartition : france : plus ou moins répandue selon les régions.

    Toxicité : toxique

    Habitat : lieux arides et ensoleillés, bords des chemins, talus, terrains vagues. Proximité des habitations (parfois cultivée), naturalisée.

    Fleurs : petits capitules jaune clair ovoïdes, réunis en une longue grappe pyramidale penchée.

    Feuilles : feuilles profondément divisées, vert foncé dessus, laineuses-blanches dessous.

    Tige : tige anguleuse souvent teintée de rougeâtre et souvent ligneuse à la base.

    Commentaires : par rapport à l'armoise, sa pilosité est argentée.
    Connue depuis longtemps comme plante médicinale et condimentaire. Originaire de l'est de la région méditerranéenne. Aujourd'hui, l'usage de boissons alcoolisées contenant de l'absinthe est fortement déconseillé à cause des substances toxiques présentes dans cette plante (les liqueurs d'absinthe sont interdites dans de nombreux pays, en revanche, les vermouths, dépourvus d'huiles éthérées, sont considérés comme sans danger).

    Utilisations officinales : les propriétés médicinales de l'absinthe sont connues depuis l'Antiquité On en vantait surtout les capacités de stimuler l'appétit et de favoriser la digestion, tout en lui reconnaissant aussi des propriétés emménagogues (elle régularise les règles), fébrifuges, stimulatrices de la fonction du foie, vermifuges et stimulatrices de la formation des globules blancs et rouges du sang.

  • Angélique ( Angélicasylvestris)

    Imprimer

     

    L'angélique 

     

     

    angelica_sylvestris_2

    Nom commun :  Angélique 

    Nom scientifique: AngélicasylvestrisL

    Famille: Apiacée

    Origine du nom:

    Angélique ou herbe aux anges. Son appellation vient des pouvoirs magiques que les anciens lui donnaient.

    Description:

    Grande plante robuste de 80 cm à 2 m de haut, à tiges épaisses, striées et creuses, rougeâtres dans la partie supérieure. Froissée, elle a l'odeur caractéristique de l'angélique.
    Grandes feuilles composées de larges folioles dentées avec des gaines volumineuses, les inférieures largement pétiolées, les supérieures sessiles. Le pétiole est creusé en gouttière.
    Grandes ombelles formées d'ombellules sphériques à fleurs blanches ou rosées, comptant de 20 à 30 rayons velus sur toute leur longueur.
    Fruits aplatis et élargis par 4 ailes ondulées.

    Cycle:


    Plante vivace.
    Floraison de juillet à septembre.

    Habitat:

    Commune dans les prairies et bois humides, aimant les sols argileux à eaux souterraines, jusqu'à 1700 m. En toutes régions mais rare dans le midi.

    Médecine:

    Plante aromatique et médicinale.
    Ces plantes étaient autrefois recommandées contre les morsures de chiens enragés et de serpents.
    *L'infusion des racines et des fruits (30 g par l) stimule l'appétit et facilite la digestion. A haute dose elle devient excitante.
    *Il y a toujours de l'angélique dans les rations de survie des militaires anglais. De même les sherpas en sucent toujours un morceau car cette plante a des propriétés défatigantes. Les décoctions de racines soulagent les crampes.

    Culinaire:


    Une espèce voisine (Angelica archangelica ) est cultivée pour en utiliser les pétioles et les tiges en confiserie.


    le prénom: Angélique.

    Angélique héroïne du Roland amoureux"1495" de Boïardo et du Roland furieux "1532" de l'Arioste. Perfide sorcière hez Boardïo, elle devient chez l'Aristote une innocente Orientale également en Occident.

    Angèle: Angélique: Symbole: Le Cygne.

    D'origine latine Ange

    Variante: Angela: Angeline: Angelica: Aela ( Breton

     100_7928