Classement alphabétique - Page 8

  • Primevère officinale ( Primula veris officinalis )

    Imprimer

    La primevère officinale, ou Primevère vraie , coucou est une plante herbacée vivace .primevere

    D'une rosette de feuilles ovales  émergent plusieurs hampes florales. Calices et corolles sont soudés, les pétales portent une tache orange à leur base. Ce sont des plantes de pleine lumière des prés et des talus.

    Les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux.

    Les feuilles sont anti-ecchymotiques.

    Toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, anti-spasmodiques, diurétiques et expectorantes.

    Les jeunes feuilles et les fleurs peuvent être consommées. Cependant les primevères peuvent causer des réactions allergiques du à la présence de primine.

    En pot ou au jardin , elle se ressemera toute seule. Regroupez-les pieds pour un meilleur effet.

    Coucou1

     

    100_8352

     

  • Renouée des oiseaux ( Polygonum aviculare )

    Imprimer

    Fleurs : fleurs minuscules, de 3 mm environ, verdâtres, bordées de blanc ou de rouge, isolées ou groupées par 2 à 4 à l'aiselle des feuilles.

    Feuilles : feuilles ovales, allongées.

    Présence d'une gaine blanchâtre à bord denté.

    elle doit son nom a ses graines particulièrement apprécié par les oiseaux.

    C'est une plante très envahissante.

    propriété :

    renouee des oiseaux- Astringente
    - Diurétique
    - Vermifuge

    renouee- Diarrhées
    - Hémorroïdes
    - Goutte
    - Rhumatismes
    - Calculs rénaux

  • Ortie ( Urtica dioeca )

    Imprimer

    L'ortie fait partie d'une très grande famille, en effet, la famille des urticales possède pas moins de 2200 membres.ortie1

    Ils sont donc classés en sous famille :

    Les urticacées : ex : orties
    les ceropiacées : ex : grands arbres tel que le Musanga
    les cannabinacées : ex : chanvres (cannabis)
    les ulmacées : ex : arbre tel que l'Orme
    les moracées : ex : murier , figuier

    L'ortie est une des rares plantes que l'on peut reconnaître les yeux fermés.( aih aih sa pique )

    Cette plante très envahissante .

    La reconnaissance des sexes est donc facile, vu qu'un pied d'ortie ne possède que des fleurs mâles ou femelles, et que les deux sexes ont une forme et une couleur différente : les fleurs femelles sont pendantes, de couleurs verdâtres avec quelques reflets de violet, tandis que les fleurs mâles sont étalées et jaunâtres .

    Ses racines à souche rampante et ses radicelles très fines apprécient les terrains riches en azote. Elles peuvent s'enfoncer dans la terre à une profondeur de +/- 70 cm

    Ses jeunes pousses sont accommodées comme les épinards, elles donnent aussi de très bonnes soupes.

    En horticulture , l'ortie riche en sels minéraux et oligo-éléments, est utilisée en purin (macération, filtration) qui est efficace en activateur de croissance et aussi, contre les insectes .

    Toutes les parties de l'ortie (semences, feuilles en été, racines en septembre) peuvent être utiles en médecine. Ses propriétés :anti-inflammatoire, antihémoragique, diurétique, dépurative, stimulante, en flagellation contre les rhumatismes ( attention sa peu faire mal ), contre la chute des cheveux, contre les maladies de peau, la jaunisse, les règles,  les hémorragies, l'anémie.

     Un truc bien pratique lorsque l'on n'a pas de gants et que l'on ne veut pas se piquer, passez-vous plusieurs fois la main dans les cheveux.

     

  • Adonis du printemps (Adonis vernalis) (Adonanthe vernalis)

    Imprimer

     

    photo_adonis_vernalis_1

    Photo:


     

    Adonis-Printemps

    Adonis-Vernalis

    (Renonculacées)

    Altitude : jusqu'à 1200 m.

    Taille : de 10 à 30 cm.

    Floraison : d'avril à mai.

    Cycle de vie : vivace.

    Répartition : france : Alsace, Causses.

    Espèce protégée en France.

    Toxicité : toxique.

    Habitat : prairies sèches, landes rocailleuses,

     surtout calcaires.

    Fleurs : fleurs jaune doré, de 4 à 8 cm, 10 à 20 pétales.

    Feuilles : feuilles alternes, vert clair, découpées en lanières.

    Tige : tige non feuillée à la base.

    Commentaires : plante glabre.

     

  • Chelidoine (Chelidonium majus) Papavéracées

    Imprimer

     
     Je vous présente dans cet article une plante que nous appelons communément: "Herbe à verrue". Cette plante est nommée chélidoine ou Chelidonium majus pour les intimes. On la reconnait très facilement grâce à la découpe particulière de ses feuilles mais aussi grâce au latex jaune orangé qui s'écoule des nervures lorsque nous la cassons. Ce latex est employé pour guérir les cors et les verrues.  (bon je n'ai pas encore essayé!)
     
    Toute la plante est toxique, ses principes actifs ressemblent à ceux de l'opiumet nous l'employons pour calmer les douleurs.
     
     
    chélidoine (2)
     
    chélidoine (1)
     
     
    chélidoine
    Situation:
    C'est une plante qui se plaît dans les haies, sur les murs, décombres ombragés, décharges, bois humides. Elle devient invasive si l'endroit lui convient. Sa floraison est jaune or et se produit du mois d'avril à septembre. Elle peut atteindre 30 à 80 cm. C'est une vivace mais qui hiverne sous la forme de souche. 
     
     
     
    Attention lors des débroussaillements de terrain où la Chélidoine se plaît, pensez à vous protéger contre les brûlures occasionnées.
    D'après Sam: du suc jaune sur les verrues 2 fois par jour et laisser sécher: deux semaines plus tard la verrues a disparu.
     
     
     
     
     
     
    Crédits photographiques: Mélodye