Classement alphabétique - Page 7

  • Molène, Bouillon blanc (Verbascum thapsus )

    Imprimer

    bouillon-blanc2le bouillon blanc ou Molène, cierge de notre dame, herbe de la saint fiacre.

    cet plante est l'une des plus anciennes plantes médicinales au monde.

    C'est une espèce commune à l'état sauvage  spontané, une grande plante pouvant atteindre 2 m. de hauteur. On en connait une centaine d'espèces.

    Ses feuilles sont duveteuses et ses fleurs jaunes ont une odeur douce rappelant celle du miel.

    Les fleurs sèchées serves de la célèbre tisane des "quatre fleurs".

    Le bouillon-blanc (ou molène) est adoucissant calmant parfait contre les bronchites les rhumes l'asthme la toux, facilite l'expectoration et la transpiration.

    Tisane: une poignée de fleurs sèches pour une tasse dans de l'eau bouillante pendant 10 minutes.
    Filtrez sur du coton (poils irritants) puis buvez à raison de 4 tasses par jour.
    Aucune conte-indication. Remède efficace et peu onéreux.

  • Molène lychnite (Verbascum lychnite)

    Imprimer

    Elle est de la famille des Scrophulariacées... (de la famille des quoi?!  en fait elle appartient à la même famille que le paulownia)

    Cette plante se reconnaît très facilement grâce à ses tiges et feuilles farineuses ainsi qu'à sa large rosette de feuilles. Sa floraison est un long épi de fleurs jaunes ou blanches.

    Pour l'étymologie: Verbascum viendrait de barbascum qui signifie barbu. (les étamines et les feuilles de la plante sont tomenteuses). Le mot Molène viendrait de moleine, qui veut dire mou. Enfin, elle est aussi nommée bouillon-blanc, qui est utilisé pour désigner les molènes à feuilles tomenteuses d'aspect blanchâtre. 

    En médecine, elle est utilisée pour ses feuilles et ses fleurs qui contiennent des substances émolientes et qui calment la toux... Rappel: attendez d'avoir l'avis de votre pharmacien ou de votre phytothérapeute avant de l'utiliser!

     

    molene2

     

     

     

    molene

     Crédits photographiques: Mélodye


    Culture:

    100_3805

    - Hauteur: 0,3 à 1,50m

    - Période de floraison: 6/9

    - Bisannuelle

    - Exposition: ensoleillée 

    - On la retrouve sur les remblais, chemins, sols secs et relativement calcaires. 

     

     

     

    Merci à Nanny pour cette photographie de l'inflorescence!

  • Lamier pourpre ( Lamium Purpureum)

    Imprimer

     

    En nettoyant le jardin raisin, voilà  qui j'ai trouvé.

    100_8303

    Mais qui est elle ?

    Le lamier pourpre

    Lamier pourpre.
    Amitié,Pierre
    http://photos-nature.skynetblogs.be

    bonjour! j'aurais dit aussi lamier pourpre. il est comestible (non toxique) ses caracteristiques sont la tige carrée (famille des lamiacées) et ses tiges pubescentes. Il fleurit de mars a novembre: tu risques de le voir encore lgtps en fleurs! je vais essayer de me renseigner pour la mise en garde concernant la toxicité.
    http://meli.melo.photos.et.paysages.over-blog.net

    100_8312

    Belle journée à vous !

  • Cumin ( Carum carvi )

    Imprimer

    Carum_carviLe carvi est une plante bisannuelle, de 50 à 75 cm de haut. Feuilles très divisées en lobes, linéaires. Petites fleurs blanches groupées en ombelles terminales , cultivée pour ses feuilles et surtout ses graines, utilisées pour leurs qualités aromatiques et médicinales. C'est une plante proche du fenouil, de l'anis et de l'aneth.

     

     

    Propriétés :

    • stimulant
    • stomatique, carminatif, vermifuge, digestif (toutes parties de la plante), apéritif
    • rafraîchit l'haleine carvi

    Histoire :

    • En Egypte : Dans un pot pour éloigner les esprits malfaisants des tombes
    • Dioscoride (médecin grec du I siècle) conseille aux jeunes filles anémiées de le mettre sur la peau pour avoir un joli teint
    • Au Moyen Age dans les philtres d'amour, pour se préserver de l'infidélité, et éloigner les sorcières.
      carvi1
  • Joubarbe des toits (Sempervivum tectorum )

    Imprimer
    sempervivum tectorum ou joubarbe des toits dont les fleurs sont rose pâle .
    dyn003_small150_423_599_jpeg_2633867_3a0135c3f6055c75c359d87cca1dea71
    plante basse en coussinets très denses. Ressemble à un artichaut de petite taille (2 à 8 cm).
    Famille : Crassulacées
    Origine : Europe
    Période de floraison : été
    Couleur des fleurs : rose
    Exposition : soleil
    Type de sol : rocailleux, ordinaire, léger
    Acidité du sol : neutre
    Humidité du sol : normal, sec
    dyn003_original_434_255_pjpeg_2633867_6bfb207e556e940e5114ca4964d64652
     
    Utilisation : pot, jardinière, rocaille, muret, bordure, couvre-sol
    Hauteur : de 5 à 20 cm en fleur
    Type de plante : plante grasse
    Type de végétation : vivace
    Type de feuillage : persistant
    Rusticité : très rustique
    Plantation, rempotage : printemps
    Méthode de multiplication : semis, division des touffes.
    Le genre regroupe des vivaces dont les feuilles sont regroupées en rosettes. Les joubarbes sont idéales pour un muret ou une rocaille. Elle se contente de très peu de profondeur de sol, donc inutile de les planter dans un pot profond.
    les feuilles contiennent des substances diurétiques et vulnéraires. Son utilisation est surtout réservé aux traitements des cors aux pieds.

    dyn003_original_327_550_pjpeg_2633867_07851fb2a56b7e66dc9701aa1527a8d1

    Il ne faut pas enlever cette plante vivace des toits ou des murs car elle préserve des maladies, des sorts, de la foudre, de l'incendie et assure une longue vie aux habitants (elle est d'ailleurs surnommée dans le Berry « meure jamais »).

    propriété :

    - Astringent
    - Antispasmodique
    - Hémostatique
    - Diurétique

    sempervivum_tectorum3Ne pas utiliser par voie interne, risque de vomissements.