Classement alphabétique - Page 6

  • Hysope ( Hyssopus officinalis )

    Imprimer

    HyssopusOfficinalishysope officinale est un arbrisseau vivace .Ses fleurs, qui peuvent être violettes, bleues, blanches ou rouges, sont groupées en épis.

    L'espèce est citée dans le Nouveau Testament: "Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope.

    L'hysope trouvait sa place dans les jardins des simples, jardins de curés et autres jardins médiévaux.

    Elle préfère les emplacements ensoleillés dans une terre plutôt sèche et bien drainée.

    L'hysope est utilisée dans les jardins d'ornement comme plante de rocaille.

    Hyssopus-officinalis1L'hysope est une plante potagère en tant que plante condimentaire. Ses feuilles, fraîches ou séchées, sont utilisées, finement hachées, pour aromatiser les crudités et salades, les farces pour le porc, l'oie ou le canard, mais aussi dans les sauces et les soupes.
    Ses fleurs relèvent agréablement le goût des salades et des légumes.

    L'hysope est une plante médicinale. Toutes les parties de la plante sont utilisées  : antiseptique, stimulante, stomachique et expectorante.

    .

    • pour stimuler la digestion
    • pour aider à l'évacuation des gaz intestinaux
    • comme tonique pour fortifier et soulager les muqueuses des voies respiratoires et des voies gastro-intestinales,
    • comme expectorant pour soulager la toux et autres affections des poumons,
    • pour fortifier le système respiratoire
    • pour réduire la fièvre
    • pour induire la sudation
    Risques
    - Trés toxiques l'Huile Essentielle est convulsivante par action sur le bulbe et provoque des crises d'épilepsie à une dose de 2 g - Huile essentielle contre-indiquée chez la femme enceinte
    Hyssopus-officinalis2
  • Fumeterre ( Fumaria officinalis )

    Imprimer

    Le Fumeterre officinale est la seule Papaveraceae à ne pas présenter de latex à la cassure. Herbacée rudérale annuelle, elle possède des feuilles pennatiséquées et ses fleurs zygomorphes sont de couleur rose pourpre. Le fruit est un akène.

    Partie utilisée : sommités fleuries .

    Elle permet l'élimination des toxines, étant à la fois cholagogue, diurétique et dépurative. Elle est également apéritive et tonique.

    En utilisation externe, la fumeterre permet de soigner les dartres et l'eczéma.

    La fumeterre n'exerce pas d'effet en particulier sur la vésicule biliaire quand celle-ci présente un fonctionnement normal. Néanmoins, en cas de dérèglement de cette fonction, la fumeterre aura un effet de régulation.

    attention:Relâchement musculaire important (à doses élevées).fumaria_officinalis2

    En infusion une cuillère à dessert dans une tasse d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 3 tasses par jour.

    En lotions et compresses contre les affections cutanées : 60 g pour un 1/2 litre de lait, faire bouillir 5 minutes puis laisser infuser 10 minutes.

  • Erysimum (Sirymbrium officinalis)

    Imprimer

    Erysimum ou Herbe aux chantres, Herbe des haies, Velar .

    Plante herbacée, 60 cm de hauteur, tige velue (rameaux presque perpendiculaires à la tige principale) - Feuilles : très découpées, en lobes inégaux - Fleurs : jaunes pâle, très petites - Fruits : siliques a 3 nervures.

     

    Mucolytique - Expectorant les hétérosides sulfurés sont irritants pour la muqueuse gastrique et provoquent, par un réflexe vagal, un accroissement des sécrétions .

    Infusion : 20g/l, 10 mn, 3 ou 4 tasses / jour entre les repas .

    Attention les graines sont cardiotoniques .
     
    Cette plante est très facile à cultiver et se ressème avec une étonnante facilité.
    Il existe plusieurs dizaines d'espèces d'erysimums .
    histoire
     
    Racine lui-même conseille l'erysimum à Boileau qui s'était plaint d'être aphone en lui racontant le succès quasi miraculeux de cette herbe utilisée pour traiter la perte de voix d'un chanteur.
     
  • Coquelicot ( Papaver rhoeas)

    Imprimer

     

     

    Une plante dicotylédone de la famille des Papavéracées, ou pavots. Très abondant dans les champs, les bords de chemins ou les terrains vagues.

     

    Il se distingue par sa couleur rouge et par le fait qu'il forme souvent de grands tapis colorés visibles de très loin et qui ont souvent inspiré les peintres impressionnistes ( Monet ).

    Le coquelicot est une plante herbacée annuelle d'apparence fragile, à l'image de sa tige peu ramifiée, très fine et velue ,riche en vaisseaux lacticifères, qui se débrouille pourtant pour dépasser dans les champs les herbes et les céréales parmi lesquelles elle pousse.

    les pétales sont au nombre de 4

    Comme tous les pavots, le coquelicot a des effets narcotiques .

    On utilise ses pétales séchés (Flos papaveris rhoeas),  récoltés juste avant leur épanouissement, ils sont cueillis à la main par beau temps au alentours de midi .

    On les fait sécher en couches minces, à l'ombre, en les aérant de temps en temps, ou en séchoir à une température ne dépassant pas 35 °. Une fois secs les pétales sont conservés dans l'obscurité dans des étuis fermés.

     

    Ils contiennent des traces d'alcaloïdes : rhoeadine,rhoeagénine et rhoéarubine, ainsi qu'un pigment anthocyanique rouge.

    la médecine populaire les emploie comme sédatifs,contre l'enrouement et la toux irritante.

    Infusion, deux cuillères à café par tasse d'eau bouillante, laissez infuser 5 minutes

    refroidie, cette infusion en usage externe, soulage leseux irrités et adoucit les peaux sèches.

    Les pétales ne sont pas toxiques

     Ses effets apaisants se font sentir sur l'adulte, mais surtout sur les jeunes enfants.

    Les feuilles ou les pétales séchés sont aussi utilisés à la place du cannabis par certaines personnes.

    Par ses propriétés émollientes, sédatives et béchiques, le coquelicot est un calmant de la toux et des irritations de la gorge.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Recette

    Crème brûlée au coquelicots

     

  • Bourrache ( Borrago officinalis)

    Imprimer

    La bourrache , borrago, langue de boeuf.

    La bourrache est une herbe annuelle à tige cylindrique, épaisse, dressée, hérissée de poils raides, de 20 à 80 cm de haut.

    Toute la plante est recouverte de poils courts et fermes qui la rendent rude au toucher : c'est un des caractères de toute la famille des Borraginées.
    Les fleurs sont disposées en une cyme recourbée en crosse.  La corolle possède cinq pétales égaux soudés à leur base.

    La fleur est bleue, plus rarement rose ou blanche.

    Elle est souvent cultivée surtout dans les jardins.

    Les fleurs de bourrache et la plante se consomment à l'état frais.

    Par son mucilage elle est adoucissante, émolliente et expectorante, donc utilisée dans les catarrhes des voies respiratoires, la gastrite, les inflammations des muqueuses.

    L'huile de bourrache est une source d'acide gamma-linolénique (AGL), une substance qui fait partie de la famille des acides gras oméga-6.

    bourrache