• Ficaire Ranunculus Ficaria

    Imprimer

    Le ficaire fausse-renoncule (Ranunculus ficaria) ou ficaire est une plante herbacée vivace de la famille des Ranunculaceae. Ficaire vient du mot latin ficus, figue, en raison de ses racines en forme de petites figues. C'est une espèce très commune, rencontrée dans les prairies, les forêts, talus et lisières.

    ficaire DSC_0019

    Description

    C'est une plante basse, aux feuilles cordiformes, aux fleurs jaunes brillantes comportant de 8 à 12 pétales assez allongés. Elle referme ses fleurs par temps couvert. Ses tubercules crus sont toxiques. La sous-espèce bulbilifer produit de petits bulbilles à la base des pétioles des feuilles.
    Les fruits sont peu utiles à la plante car elle produit rarement des graines. La ficaire se multiplie plutôt de façon végétative grâce aux bulbilles et aux tubercules.

     ficaire DSC_0018

    Caractéristiques

    Organes reproducteurs

    Autres appellations : Petite éclaire, Herbe aux hémorroïdes, Petite chelidoine

     Botanique et géographie

    Description botanique : - Plante vivace - Tige simple ramifiée, parfois étalée, ascendante ou dressée (30 cm) - Feuille, alterne longuement pétiolée verte, souvent tachée de rouge près de l'insertion du pétiole, disposée en rosettes en partie fixée sur la tige - Fleurs solitaires, jaune d'or au bout d'un long pédoncule et formées de 8 à 12 pétales oblongs - Fruit formé par plusieurs akènes ovoïdes au sommet pointu


     Parties utilisées
    Tubercule charnu en forme de massue

     Constituants
     Saponosides : héteroside de l'Hédéragénine - Protoanemonine - Acide oléanolique

     Propriétés
     Antihémorroïdaire

     Applications
    Traitement symptomatique des hémorroïdes, en usage externe: pommade antihemorroïdaire (extrait mou de ficaire 5 g, onguent 50 g

     Risques
    Plante fraiche peut être irritante (protoanemonine), et dangereuse en usage interne (L. Girre)

     Anecdotes
    Les racines ressemblant à des hémorroïdes étaient préconisées, dans la médecine des signes, contre cette affection

    ficaire DSC_0278

  • Surelle ... Oseille

    Imprimer
    • Le temps de mon enfance ...

    les plantes sauvages comestibles ...

    575

    L'oseille des prés est spontanée et courante dans la campagne et dans toutes les zones tempérées. Bien qu'elle possède un pollen allergisant, on utilise ses feuilles acidulées comme légume ou comme herbe aromatique.

    576

    • Crues, les jeunes feuilles et pousses parfument agréablement les salades.

    • Cuites (fondues au beurre ou ébouillantées), les feuilles servent dans les soupes, omelettes ou comme base de farce pour divers poissons.

     

    577

    Certain l'utilise pour faire une boisson rafraîchissante en l'infusant à froid dans de l'eau sucrée.

     

    Fleurs et plantes sauvages ... A la découverte des plantes...Lècia

  • Chèvrefeuille des bois

    Imprimer

     

    Le chèvrefeuille des bois (Lonicera periclymenum) est une liane arbustive qui fait partie de la famille des Caprifoliacées, ses fleurs sont très odorantes

    - floraison de mai à juillet

    - fructification d'août à novembre

    - fruits : baies rouges qui sont toxiques

    - Aire de répartition : européen méridional

    - Toxique : xylostéine (glucoside encore mal conne)

    - Signes cliniques :

    - Vomissements intenses, diarrhées parfois sanguinolentes

    - Congestion du visage, maux de tête

    - Troubles cardiaques et neurologiques graves

    A dose faible, ils sont émétiques et purgatifs.
    Le danger est d'autant plus fort que les baies de ce chèvrefeuille sont attirantes et peuvent être plus ou moins sucrées !!! ce qui est dangereux

    arbre10

    chevrefeuille-fruits

  • Erysimum cheiranthoide

    Imprimer

    Elle fleurit depuis des mois, le feuillage ressemble à celui des giroflées.

    Merci à vous , d'avoir cherché son nom

    L'article de Lècia, voir le lien ci-dessous, la représente très bien

    http://lecia-jardin.skynetblogs.be/post/5248508/jai-la-passion-de-lerysimum-cheiranthoides

    Je cherche d'autres informations concernant cette plante, arrivée chez moi sans tambour ni trompette et installée depuis l'année dernière.

    Malgré l'hiver rude de cette année, elle est déjà en boutons

    DSC_0246

     

    inconue 3

     

    DSC_0247

     

     

     

    DSC_0242