22/09/2008

Le Camerisier

CAMERISIERS Lonicera L. (Caprifoliacées)

Proche parent des Chèvrefeuilles, les Camérisiers sien distinguent facilement par les fleurs

et surtout par le port. Ce sont des arbrisseaux buissonnants à rameaux étalés, qui ne sont

jamais grimpants

Description botanique

Feuilles : caduques, opposées, ovales ou oblongues, très entières.

Fleurs : printemps. Corolle à tube court, à 2 lèvres plus ou moins marquées, de couleur

claire, groupées par 2 à l'extrémité d'un pédoncule commun inséré à l'aisselle d'une feuille.

Fruits : composés de 2 baies globuleuses, déprimées au sommet et plus ou moins

complètement soudées.

Rameaux : généralement minces, flexibles, dont l'écorce s'exfolie précocement en fines

lanières.

Bourgeons : ovoïdes allongés, étalés, parfois multiples.

CAMERISIER NOIR (Lonicera nigra L.)

Arbrisseau de 1 à 2 mi habitant l'étage montagnard en compagnie du sapin, toujours en

sol assez riche, dans toutes nos montagnes, mais assez rare dans les Vosges

Le Camérisier à balais (L. xylosteum L.)

très répandu dans le Centre et l'Est de la France en plaine (voir tome 1, p. 90), se retrouve

en montagne, toujours en sol calcaire, souvent mélangé au précédent et peut s'élever

jusqu'à 1 800 m.

CAMERISIER DES ALPES (Lonicera alpigena L.)

Arbrisseau dépassant rarement 1 mi mais formé de rameaux robustes, dressés, portant

de grandes feuilles. Ce Camérisier se rencontre dans les Alpes et les Pyrénées, il se plaît

dans les sols rocheux bien exposés, surtout calcaires. Il est rare dans le Jura et les

Cévennes.

Description botanique

Feuilles : grandes (jusqu'à 10 cm de long), ovales aiguës, d'un vert foncé et luisantes,

parfois verticillées par 3.

Fleurs : assez grandes, à 2 lèvres bien marquées, rouge brunâtre.

Fruits : 2 baies presque complètement soudées, luisantes, rouges, plus larges que longues.

Deux autres espèces sont beaucoup plus localisées

Le Camérisier bleu (Lonicera coerulea L.) est un petit arbrisseau de 0,6 à 0,8 m aux rameaux

luisants, rouge brun, à feuilles légèrement pubescentes en dessous. Fleurs jaunâtres, presque

régulières, courtement pédonculées. Le fruit est constitué par deux baies soudées en une seule,

globuleuse, d'un noir bleuâtre, très amères, toxiques. Les bourgeons sont souvent multiples.

Le Camérisier bleu habite l'étage subalpin des Alpes et des Pyrénées, recherchant les sols

humiques, décalcifiés. Dans le sud du Jura, il est assez rare, se réfugiant dans les tourbières.

Le Camérisier des Pyrénées (L. pyrenaica L.) est un petit arbrisseau (0,5 à 1 m) spécial à

cette chaîne, à feuilles glabres, d'un vert glauque. Fleurs blanches, presque régulières.

Le fruit est formé de deux baies soudées à la base, rouges. Il habite l'étage montagnard.

camerisier

10:36 Publié dans Nays | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : plante, sauvage, camerisier | | |  Facebook |

Commentaires

Un très bel article pour un arbuste que je connais peu
Bisous

Écrit par : nanny | `2008-09-25 à 19.50:12 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.