• Amourette

    Imprimer

     Brize intermediaire

    ( Briza media )
    ( graminées pu Poacées)

    Synonyme(s) : Amourette

    Altitude :

    jusqu'à 2000 m.

    Taille :

    de 25 à 60 cm.

    Floraison :

    de mai à août.

    Cycle de vie : vivace

    à souche rampante.

    Habitat :

    prairies sèches, pâturages, friches, clairières.

    Fleurs : inflorescence

    pyramidale, très lâche, épillets verts ou violacés, ovales

    ou triangulaires, plus larges que longs, portés par de très longs pédoncules et se

    balançant au moindre souffle d'air ; les glumelles se superposent partiellement,

    à la manière des écailles de poisson.

    Feuilles :

    feuilles peu engainantes avec une petite ligule à l'aisselle.

    Tige : tiges très fines

    grande amourette

  • Gesse des Près

    Imprimer

    859

    860

    Lathyrus pratensis L.
    Gesse des prés

     

     

    Plante grimpante de 30 à 80 cm, à tige anguleuse, sans ailes.
    Feuilles à 2 folioles terminées par une vrille bifurquée, grandes stipules en demi-fer de flèche.
    Fleurs jaunes en grappe  à l'aisselle des feuilles.

    Plante vivace.
    Floraison de juin à juillet.
    Le fruit est une gousse noire généralement velue

     

    Milieu :   Espèce commune dans les prés, les bois les haies. Aussi le long des chemins, sur les talus et dans les forêts.

     

     

    Devant la maison du voisin, abandonnée depuis un moment,  ces photos sont prises sous la pluie, donc la fleur dégouline un peu mais cela fait tout joli  je pense.

     

    Contient une substance amère et les bovins ne la mange pas malgré une forte teneur en protides.

     

    Toxicité :  A signale qu'à maturité, les graines de gesse peuvent provoquer des maux de tête. Consommées en grande quantité sur une longue période, celles de la gesse cultivée et d'autres espèces peuvent causer une grave maladie dégénérative, le lathyrisme.

    Fleurs et plantes sauvages ... A la découverte des plantes...Lècia

     

  • Ache, des montagnes, céleri perpétuel, livèche

    Imprimer

       Ache  
    ache1

    Ache odorante
    ( Apium graveolens )
    Synonyme(s) : Céleri sauvage, Céleri odorant, Ache des marai

    Taille : de 30 à 80 cm.

    Floraison : de juillet à septembre.

    Cycle de vie : bisannuelle.

    Répartition : france : Manche, Atlantique, Méditerranée. Protégé dans le Nord-pas-de-Calais.

    Habitat : sur tout le littoral avec apports d'eau douce, interdunes humides,

    corniches et fissures humides, schorre avec dépression humide, bords des marais salants.

    Fleurs : fleurs réunies en ombelles dépourvues de bractées (ni involucre, ni involucelle),

    elles sont petites, jaunâtres à 5 pétales entiers.

    Feuilles : feuilles alternes parfois rougeâtres, pennées à folioles grossièrement dentées.

    Tige : tiges anguleuses et sillonnées.

    Commentaires : plante à odeur de céleri.

    Utilisations officinales : toute la plante contient des substances apéritives, diurétiques et carminatives.

    Utilisations culinaires : plante à l'origine des céleris cultivés.

  • Renouée du Japon

    Imprimer

    renouée du japon (3)

     

    renouée du japon (2)

     

    renouée du japon (1)

     

    renouée du japon (4)

     

    Fallopia japonica, Renouée du Japon,

    Bambou japonais, Bambou mexicain.

     

    Grande plante vigoureuse aux tiges creuses érigées, rougeâtres, aux grandes feuilles ressemblante à un cœur. Facilement  jusqu'à trois mètres de haut. Elle grandit de plusieurs centimètres par jour.

    Fleurs : petites fleurs blanches en grappe à l'aisselle des feuilles.

    Période de floraison: juillet à septembre.

    Type de fruit : Akène à graine unique.

    Milieu :    dans une grande diversité de milieux.

    Originaire de l’est de l’Asie (Chine, Taiwan, Japon) où elle est une des premières plantes à coloniser les sols volcaniques après éruption, elle s’est acclimatée à toutes sortes d’habitats grâce à ses formidables facultés d’adaptation et sa résistance à l’air et aux sols pollués. Introduite aux alentours de 1850 en Grande-Bretagne dans le célèbre jardin botanique de Kew, près de Londres, elle s’est rapidement " échappée " et naturalisée dans toutes les îles britanniques en partie par introduction volontaire. En effet, son allure exotique et spectaculaire l’a rapidement rendue populaire chez certains jardiniers.

    NE JAMAIS L INTRODUIRE CHEZ VOUS !!!

     

    Très invasive, cette  Polygonaceae prend la place d’autres espèces durant sa croissance et se multiplie très rapidement dans notre environnement

    Elle est d'ailleurs inscrite à la liste de l'Union internationale pour la conservation de la nature des 100 espèces les plus préoccupantes.

    Introduite en Europe en 1825  siècle  notamment au Pays-Bas, comme plante ornementale des jardins, les renouées du Japon se sont répandues sur les terrains remaniés, le long des axes routiers et des voies ferrés et surtout le long des cours d'eau posant de graves problèmes écologiques.

     

    PESTE - PESTE - PESTE - PESTE

    Sitôt installée dans un milieu propice, la renouée se développe rapidement, on aura toutes les peines du monde à l’en déloger, et cela pour plusieurs raisons :

    Sa capacité à se reproduire de façon végétative (c’est à dire, sans floraison) : des tiges souterraines se développent en tout sens et portent des bourgeons dont la durée de vie est de 10 ans : une fauche, un brûlis, sont par conséquents inefficaces : les bourgeons souterrains réapparaissent grâce à des organes de réserves. Seul un arrachage parfait, avec enlèvement de toutes les tiges souterraines (ce qui est quasi impossible !) pourrait réussir à l’éliminer.

    Fleurs et plantes sauvages ... A la découverte des plantes...Lècia

     

  • Impatiente, Balsamine géante , Impatiens glandulifera

    Imprimer

     

    La Balsamine de l'Himalaya (Impatiens glandulifera) est une plante herbacée annuelle de la famille des Balsaminaceae.

    impatiente1

    Description

    C'est une grande plante vigoureuse de 1m à 1,20m, glabre, aux feuilles opposées ou en verticille, nettement dentées, aux fleurs roses, rouges ou pourpres en grappes lâches, odorantes, à éperon court, glandes à la base du limbe et sur les pétioles, fréquemment en massifs.

    Naturalisée dans de nombreux endroits, elle se répand principalement le long des cours d'eau, graviers des rivières, fossés, talus humides, forêts riveraines, espèce d'ombre ou de mi ombre poussant sur des sols frais riches en éléments nutritifs. Elle est considérée comme une plante envahissante dans plusieurs départements français.

    Elle fleurit de juillet à octobre

    impatiente

    Caractéristiques

     

    impatiente 4