•  

    Imprimer

     

     

    Transformation [modifier]

    Par incision du pavot blanc et, plus largement, de tous les fruits des pavots, on obtient une gomme blanche : l'opium. Celle-ci est transformée en morphine pour un usage médical (elle est aussi un puissant analgésique utilisé sous la forme de chlorhydrate), ou pour un usage illégal (trafic de drogue) dans des laboratoires clandestins. La morphine, peut elle-même être transformée en diacétylmorphine plus connue sous le nom d'héroïne. La Boreprus Tatanum est également un dérivé peu connu du pavot synthétisé à partir du pollen de Menocopsis betonicifolia, cultivé principalement dans les marais de Biélorussie.

    Utilisation [modifier]

    Les graines de pavot noir servent à la fabrication de l'huile d'œillette utilisée dans la peinture à l'huile.

    Utilisation culinaire [modifier]

    La graine de pavot, de couleur bleu-noir, est une petite graine oléagineuse. On trouve ces graines sur certains pains spéciaux ainsi que sur certains biscuits apéritifs. En Europe de l'est, en Pologne ou en Hongrie par exemple, les graines de pavot sont très utilisées pour la fabrication de pâtisseries. Ces graines de pavot sont transformées en pâte, laquelle servira à garnir l'intérieur du futur gâteau. Celui-ci est une des pâtisseries nationales de la Hongrie. En Pologne, notamment dans le sud — dans la région minière de Silésie — le pavot est presque systématiquement utilisé dans les pâtisseries.

  • Chénopode

    Imprimer

    Voici une Chénopode.


    000_1098

    Chénopode blanc
    Ansérine
    Chou gras
    Nom latin
    Chenopodium album L.
    Famille
    Chénopodiacées  

    Description
    Plante annuelle très variable, plutôt grande (1m), à tiges érigées, vert foncé, farineuses et souvent teintées de rouge.
    Feuilles très variables, losangées à lancéolées, pointues, dentées et farineuses sur le revers, plus ou moins en forme de "patte d'oie".
    Fleurs en épi ou panicule feuillus.
    Racine principale assez robuste.

    Origine/Habitat
    Partout, sauf au Spitzberg, "Mauvaise herbe" très fréquente des sols cultivés. Affectionne les sols riches, fertiles et non calcaires.

    Histoire
    Le genre des "Chénopodes" est constitué de près de 25 espèces dont un grand nombre connaissait autrefois une utilisation culinaire.
    Le Chénopode blanc, a autrefois été cultivé par les Romains.
    Les indiens d'Amérique du Nord fabriquaient du "Pinole" (bouillie de graines) à l'aide entre autres des graines de divers Chénopodiacées écrasées et cuites à l'eau.
    Au Québec, cette plante est également nommée "chou-gras" et est à l'origine de l'expression "jeter ses choux-gras", qui signifie jeter des choses qui sont encore bonnes... (Merci à Mme Louise Chevrefils pour toutes ses informations).

    Comestibilité/toxicité et usages alimentaires
    Les jeunes feuilles font de bonnes salades.
    Plus agées, elles forment ainsi que les sommités encore tendres, un excellent légume cuit que l'on peut préparer comme les épinards (et de mon avis bien meilleur que ces derniers !).
    Les graines sont comestibles une fois cuites (pour en éliminer les Saponines).
    Il est très riche en protéines complètes, vitamine A, C et calcium. Il contient aussi de la vitamine B, du phosphore et du fer.

    Attention toutefois : A la cuisson, la plante fabrique des oxalates qui sont irritants. Il faut donc éviter d'en consommer avec excès.
    Les malades rénaux, hépatiques, arthritiques ou lithiasiques devront s'en méfier.

    A noter que les épinards possèdent exactement les mêmes inconvénients.

    Recette(s)

    Gratin au chénopode

    Autres usages
    Tiges et racines soigneraient la bronchite dans la médecine populaire.

  • Buglose , Anchusa sempervirens

    Imprimer

    La buglosse  (Anchusa sempervirens ou pentaglottis sempervirens) est une plante de la famille des Boraginacées.

    buglose2

    Description

    Caractéristiques

    Organes reproducteurs

    Couleur dominante des fleurs (en grappe avec bractées et à tube floral droit): bleu, rose

    Période de floraison : avril-octobre

    Inflorescence : racème de cymes unipares scorpioïdes Sexualité : hermaphrodite

    Pollinisation : entomogame

    buglose1

    Graine

    Fruit : 4 akènes coniques, insérés à la base du calice persistant.

    Dissémination : épizoochore

    Habitat et répartition

    Habitat type : friches vivaces mésoxérophiles, médioeuropéennes

    Aire de répartition : européen méridional

    buglose3

    Propriétés

    - Diurétique
    - Émolliente
    - Béchique
    - Dépurative
    - Laxative
    - Sudorifique

    On fabriquait autrefois, avec la racine de la Buglosse, un fond de teint de couleur rosée. Le nom d'“Anchusa”, attribué à la Buglosse et signifiant “fard” est issu de cette particularité.

    ATTENTION :

    Utiliser avec précaution. Déconseillée chez la femme enceinte

     

    Merci à Monsieur Christophe Girod, d'avoir reconnu cette plante

  • Brunelle

    Imprimer

     

     trèfle mauve 2

    Voilà qui????? pousse dans les fraisiers de bois, cette plante est rampante, un voisin me dit qu'il s'agit de trèfle mais, je ne la trouve nulle part.

    Sa floraison est superbe, donc elle est très heureusement accueillie au jardin, mais j'aimerai lui donner un nom.

    Merci à vous qui passez

    trèfle mauve

  • La nigelle

    Imprimer

    Encore une bien belle petite installée dans mon potager

    Copie de fleur potager 002

    « Soignez-vous en utilisant la graine de nigelle, c'est un remède contre tous les maux à l'exception de la mort ».

    Elle contient du phosphate, du fer, des antibiotiques pouvant détruire tout microbe, virus, bactéries, du carotène anti-cancéreux.......etc....

     

    Copie de fleur potager 001