26/04/2008

Petite pervenche - Vinca minor

Elle est aussi violette des sorcière, violette des morts, violette des serpents, ou herbe de fidélité: tout un programme! Elle fait partie de la famille des apocynacées. Elle pousse abondamment de façon indigène mais elle est aussi cultivée en tant qu'ornementale. Signification des termes: du nom latin vinca qui vient de vincere qui signifie "vaincre" car la plante conserve ses feuilles durant l'hiver;et minor signifie "petit" car elle a des petites fleurs.

Ses fleurs sont bleues, violettes ou blanches. Ses feuilles sont persistantes et vert luisant, ainsi elle est associée à l'idée d'éternité ; en Italie, elle est tressée en couronnes qu'on posait sur la tombe des enfants et des adolescents , et en Flandre , elle jonche le chemin que suivaient les futurs mariés pour se rendre à l'église, ses fleurs d'un bleu pur symbolisant l'innocence de la fiancée et ses feuilles la pérennité des sentiments amoureux.

Elle peut être toxique en cas d'ingestion (vomissements) mais elle a des propriétés médicinales: on l'utilise contre la pleurésie, comme anti hémorragique, ou pour la circulation artérielle et cérébrale. En effet, elle contient de la vincamine, elle soigne alors les troubles de la mémoire , de la concentration , de la vision et de l'audition.Elle diminue les pertes d'équilibre et les vertiges. On l'utilise en gargarismes contres les angines et on applique ses feuilles fraîches sur les plaies pour coaguler le sang.Elle peut soigner les maladies des voies repiratoires et calmer la fièvre. Antilaiteuse, elle tarit le lait des nourrices.

Pour la petite anecdote, dans le langage des fleurs, la pervenche symbolise la mélancolie... 

 

vinca minor

 

 Crédit photographique: Mélodye

 

Culture:

- Vivace persistante
- Hauteur:~20 cm
- Exposition: toutes mais la floraison sera plus abondante au soleil...
- Sol: terreau de feuilles, frais, neutre et humidité normale
- Croissance rapide
- Multiplication: séparation des rejets enracinés au printemps
- Entretien: on peut la rabattre en fin d'hiver si elle se montre envahissante

17:56 Publié dans Melodye | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rampante, petite pervenche, vinca minor, vivace, couvre sol, persistante | | |  Facebook |

Commentaires

pervenches Le long de ma haie et en bordure de bois il y en a plein, curieusement dans la même commune elles ne sont pas bleue mais fleurissent blanc, inutile de vous dire que je me suis empressé d’en récupérer quelques boutures pour les planter chez moi

Écrit par : Christian-Bernard Vidal | `2009-05-18 à 22.45:47 `

Répondre à ce commentaire

des études américaines auraient mis en évidence une toxicité certaine de la petite pervenche sur le foie et les reins. Je n'ai pas confiance dans leurs études et aimerais bien savoir si cette plante est toxique ou pas.

Écrit par : POULIN | `2013-11-03 à 19.49:48 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.